MenuMenu
Tutoriel intégration Google Tag Manager

Intégrer Axeptio avec Google Tag Manager – Ce tutoriel donne une nouvelle méthode

Intégrer le SDK d’Axeptio sur chaque page de votre site, un problème ? Craignez-vous de ralentir votre temps de chargement ? L’agence Choosit propose une autre méthode pour intégrer Axeptio avec Google Tag Manager. Cette approche a de vrais avantages, des limites aussi qui font qu’elle ne remplace ce que vous faites jusqu'à présent. On vous en parle. C’est notre product news du jour.

Pourquoi une nouvelle méthode pour intégrer Axeptio dans Google Tag Manager ?

Chez Axeptio, nous sommes fiers de compter de nombreux partenaires revendeurs.

Et ils se démènent pour vous trouver les meilleures méthodes pour synchroniser votre CMP avec votre outil de Tag Management.

Pourquoi ? C’est simple. Un TMS de type Google Tag Manager est un outil must-have pour gérer le déploiement et l’activation de vos balises sur votre site web.

Or désormais, une nouvelle variable doit être prise en compte : l’existence ou non d’un consentement au dépôt des cookies provoqué par l’utilisation de balises tierces (Google Analytics, Facebook Ads…).

La CMP doit être intégrée sur l’ensemble des pages du site afin de conditionner l’activation de ces balises. Charger ce SDK peut néanmoins ralentir le temps de chargement de vos pages. Heureusement, Axeptio s’est inventé une cure magique et vous propose son SDK slim.

Intégrer Axeptio dans Google Tag Manager, la méthode de l’agence Choosit

L’agence Choosit a trouvé une autre configuration de GTM. Le concept est simple. Votre utilisateur navigue sur votre site. La CMP s’affiche, il fait le choix d’accepter ou de refuser les cookies.

Avec cette nouvelle méthode, plus besoin de charger le SDK d’Axeptio par la suite, on capitalisera sur cette trace de consentement. Vous optimiserez par conséquent le temps de chargement de vos pages.

Il s’agit donc d’un vrai progrès dans la manière dont vous synchronisez Axeptio avec votre outil GTM. C’est idéal pour vous si vous avez stabilisé la liste de vos vendors. En d’autres termes : si vous ne comptez plus intégrer à votre site web de nouvelles fonctionnalités ou de nouveaux outils nécessitant le dépôt de cookies.

Par contre, cette méthode a ses limites si votre liste de vendors est susceptible d’évoluer dans le temps:

  • parce que votre site web est en amélioration continue et que vous voulez l’enrichir de nouvelles fonctionnalités : fenêtres de tchat, player vidéo…
  • parce que vous voulez changer vos partenaires publicitaires ou votre prestataire de mesure d’audience...

La plupart des cookies non strictement nécessaires au fonctionnement du site sont en effet soumis au recueil d’un consentement préalable auprès de votre audience. Par conséquent, en cas d’intégration d’un nouveau vendor, la CMP devra être affichée à l’utilisateur pour lui redemander son consentement. Et cet accord vaudra cette fois également pour le nouvel outil.

Ré-afficher la CMP est tout simplement impossible si le SDK d’Axeptio n’est plus chargé sur vos pages.

Nous vous conseillons de prendre connaissance de la méthode, de ses avantages et ses limites pour voir si elle est adaptée à votre cas. Et pour cela, rendez-vous sur le blog de Choosit.