MenuMenu

Configurer son compte Google Tag Manager Server-Side

Le tracking server-side s’impose de plus en plus comme une solution de tracking incontournable. Outre le fait de pouvoir récupérer plus de données avec le contournement des adblockers, il permet tout d’abord de reprendre le contrôle de ses datas. En effet, GTM server-side permet de proxifier Google Analytics pour le rendre légal aux yeux de la CNIL mais aussi supprimer, modifier ou ajouter certains paramètres avant l’envoi d’une requête à un point de terminaison.

Mais il est important de prendre en compte que dans tracking server-side, il y a serveur. Cela inclut donc la mise en place de ceux-ci et leur maintenance avec les inconvients associés en matière de surveillance et de mise à niveau.

Heureusement il existe des solutions, comme celle proposée par la start-up française Addingwell et leur palette de services. En plus de proposer une installation de serveur simplifiée en comparaison au processus de Google Cloud Plateform, leur plateforme met à disposition de nombreux outils de monitoring afin d’être sûr que son tracking est bien fonctionnel.

Voyons donc les étapes à réaliser pour installer un compte Google Tag Manager Server-Side via Addingwell.

Commencez par vous rendre sur addingwell.com et ouvrez un compte. Il vous sera alors proposé de configurer votre premier espace de travail (qui correspondra à un conteneur sGTM).

image_content

En parallèle de cela, rendez-vous justement sur Google Tag Manager et créez un conteneur. Donnez lui un nom, puis contrairement à la grande majorité des cas, sélectionnez non pas Web mais Server.

image_content

Vous voyez alors apparaitre une popup prosant d’installer votre serveur. Il pourrait être tentant de choisir le provisionnement automatique, mais ne le faites pas ! Vos serveurs serait alors de type App Engine (et non Cloud Run, plus adaptés pour le tracking qui sont ceux qu’utilisent Addingwell) et hébergés aux USA. Selectionnez donc le provisionnement manuel et copiez le code de configuration de conteneur.

image_content

Il est maintenant temps de retourner dans votre espace de travail Addingwell, où l’on vous demande justement votre code de configuration de conteneur. Collez le et poursuivez en indiquant votre domaine ainsi qu’un sous-domaine dédié au tracking.

image_content

Pour ma part, comme sous-domaine j’utilise msr (pour measure) mais cela est personnalisable à souhait. Je vous conseille tout de même d’éviter des mots comme tags, analytics ou tracking qui pourraient être flagués par des services de blocages.

image_content

Contactez ensuite la personne gérant votre régistrer de domaine et demandez lui d’ajouter cette entrée DNS.

Après quelques minutes votre compte Addingwell sera alors configuré et votre serveur de tracking presque en place.

image_content

Presque, car il vous reste une étape dans vontre conteneur sGTM. Rendez-vous dans votre les paramètres et renseignez votre sous-domaine de tracking dans la section “URL des conteneurs de serveur” puis Enregistrez.

image_content
image_content

Votre serveur de tracking est fonctionnel, vous pouvez donc démarrer le setup de vos balises (comme par exemple le Facebook CAPI ou Google Analytics 4 proxyfié). Sachez tout de même qu’Addingwell, n’est pas qu’un simple service de mise en production et maintenance serveur. Vous pouvez également y monitorer la santé de votre tracking server-side.

Il va vous falloir vous rendre dans la section Tag Monitoring et suivre les indications présentées.

image_content

Commencez par ajouter le compte de service d’Addingwell à vos utilisateurs de conteneur sGTM avec des autorisations Lire, Modifier et Approuver.

image_content

Dès que cela est fait, vous pouvez confirmer dans Addingwell puis déployer le tag de monitoring.

image_content

Une nouvelle version est alors créée dans votre contener, avec cette nouvelle balise.

image_content

Il ne vous reste alors plus qu’à pousser votre nouvelle version de conteneur en production.

image_content

Retournez dans Addingwell et confirmez avoir publié le tag. Vous pourrez alors suivre l’activité de votre conteneur dans les sections dédiées.

image_content

[BONUS] Aller plus loin avec le bypass des adblocker

Addingwell propose une fonctionnalité très utile : le contournement des service de blocage de publicité.

Pour le mettre en place il vous faudra modifier le script de base de votre GTM Client-Side.

image_content

Cliquez sur How to setup ? dans Google Tag Manager Web et copiez les nouveaux scripts dédiés aux sections <head> et <body> en n’oubliant pas de remplacer le ‘GTM-XXXXXXX’ par votre GTM ID. Puis entrez les sur votre site.

image_content

Dès lors vous bypasserez une grande majorité des adblockers.

Vous l’avez compris, utiliser un service comme Addingwell vous facilitera grandement la tâche lors de l’implémentation de votre conteneur Google Tag Manager Server-Side.

Vous souhaitez vous faire accompagner dans l’installation d’une solution server-side respectueuse du consentement de vos utilisateurs ? N’hésitez pas à vous rapprocher des équipes d’Axeptio.

Tag
Server Side,