Back to Blog

La CNIL renforce ses règles pour les cookies .... mais ça ne change rien pour vous !

Laurent THOMAS

❗️ Aujourd'hui, on a une nouvelle importante ... ❗️

La CNIL vient d’ajuster ses lignes directrices portant sur l’usage de cookies et autres traceurs, initialement publiées en juillet 2019. Alors, vous vous demandez surement ce qui va changer si vous êtes client chez Axeptio ? Réponse .... ABSOLUMENT RIEN !

Oui, parce que Axeptio répondait déjà parfaitement à ces nouvelles recommandations. Pour aider les acteurs français à prendre en compte ces nouvelles mesures, la CNIL fournit des mises en situations très explicites ... et on doit vous dire qu'on a tapé vraiment dans le mille avec notre format widget et la façon dont nous recueillons le consentement de vos visiteurs 👇

"Le mécanisme de gestion et de retrait de consentement peut-être offert via une icône "gérer mes cookies" située en bas à gauche de l'écran"

Délibération n° 2020-092 du 17 septembre 2020

Ça vous dit quelque chose ce petit widget ? 👇

Ça ressemble étrangement à notre solution non ? 👇

Jetons maintenant un oeil au contenu de la fenêtre 🧐

2 nouvelles règles pour protéger les internautes :

Dans le cadre de son plan d’action sur le ciblage publicitaire, et après une phase de concertation avec les professionnels de la publicité en ligne, la CNIL a adopté deux documents, des « lignes directrices » et une « recommandation ».

Par l’adoption de ces documents, la CNIL a souhaité clarifier deux règles fondamentales de protection des internautes 👇

  1. La nécessité d'informer sur ce que font concrétement vos cookies

Avant de les accepter, les internautes doivent être informés et comprendre leur rôle et ce que ça implique pour eux. Depuis le début, c'est tout le combat d'Axeptio. Dévulgariser et démystifier ce qui se cache derrière ces bouts de code :

La première règle est que, avant que l’internaute accepte les cookies, le site doit l’informer, de façon claire et synthétique, de ce à quoi ils vont servir :

Délibération n° 2020-092 du 17 septembre 2020

Ne cachez rien à vos utilisateurs. En plus, la plupart de vos services sont inoffensifs. Mieux, ils sont souvent utiles pour améliorer la relation client et l'expérience sur votre site. Il suffit juste d'expliquer.

  1. Refuser les cookies doit être aussi simple que de les accepter
La deuxième est que l’internaute doit pouvoir refuser les cookies aussi facilement qu’il lui est proposé de les accepter

La CNIL estime donc que lorsqu’un seul clic est requis pour « accepter les cookies » tandis que plusieurs actions sont nécessaires pour paramétrer un refus, il y a un risque que l’internaute, qui souhaite généralement accéder rapidement au site, soit influencé.

Allez, il est temps de vous montrer la recommandation graphique proposée par la CNIL ... 🤫

On dirait des jumeaux non ?

Format widget, rédactionnels clairs et explicites, droit de retrait au premier niveau ... oui tout est là pour assurer votre conformité avec ces nouvelles directives.

Le monde se divise maintenant en deux catégories 😎

Si vous avez déjà installé la solution Axeptio

⇒ Bravo, vous avez fait le bon choix et vous pouvez dormir tranquille 🥳

Si vous n'avez pas encore un bandeau respectant ces nouvelles obligations

⇒ C'est pas encore perdu, mais on vous conseille d'aller faire un tour ici www.axeptio.eu

Pour conclure, vous l'aurez compris. Il y aura toujours des entreprises qui continueront de penser que, pour connaître le client, il faut regarder par-dessus son épaule, et de l’autre côté, les marques qui ont parfaitement saisi qu’à l’avenir le marketing se fera avec des clients qui acceptent de se faire bien connaître.

De quel côté serez-vous ? Aurez-vous vraiment le choix ?

Chez Axeptio, on vous conseille bien évidemment de vous habituer au plus vite à ces nouvelles pratiques. Et pour commencer du bon pied, allez voir du côté de nos encarts.

www.axeptio.eu

Share on social media: 

Ne partez pas si vite ... 

RTB et publicité programmatique - Le framework de l’IAB viole-t-il le RGPD ?

Le dernier rapport de l’Autorité de Protection des Données belge conclut que le framework TCF de l’IAB ne respecte pas le RGPD. Les constats effectués sont accablants. Mais ce n’est qu’un rapport, pas une décision. La procédure de l’APD poursuit donc son cours. Pour les éditeurs de sites web, c’est par contre peut-être le moment de passer au marketing choisi.

Lire la suite

Axeptio a parlé cookies au 28e congrès de l’ACE

Le 15 octobre dernier, Axeptio a participé à un atelier sur les cookies. Ca tombe bien, la CNIL a dernièrement publié ses nouvelles lignes directrices et recommandations. Pour Axeptio, c’était l’occasion de présenter notre philosophie autour de notre module de gestion de cookies.

Lire la suite

Comment appliquer des durées de conservation à vos données personnelles ?

Mettez en place une politique de gestion des durées de conservation de vos données personnelles. Obligation légale de limiter le stockage et l’utilisation au strict nécessaire, c’est aussi un bon moyen de maîtriser votre risque en n’exploitant que des données pertinentes. Nous faisons un saut chez la société Choucroute pour voir comment procéder.

Lire la suite

Le mieux pour ne rien louper,
c'est surement notre super newsletter !

Un digest, 2 fois par mois, avec toutes les infos essentielles
sur la privacy et le permission marketing. Deal ? 
Dans ce contexte, nous utiliserons uniquement votre adresse email.
Notre routeur email  (Hubspot) aura accès à cette information.
Vous pourrez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désinscription présents dans chacun de nos e-mails.