Back to Blog

Pourquoi réaliser un plan de taggage ?

Maxime JAILLET

Avez-vous formalisé un plan de taggage de votre site ? Document incontournable, le plan de marquage vous permet d’optimiser l’implémentation de votre solution analytics et de définir et suivre les indicateurs pertinents pour mesurer votre performance. Réaliser ce plan supposera de définir votre stratégie business, vos objectifs web et vos indicateurs pertinents. On vous dit tout. C’est notre product news du jour.

Le plan de taggage, c’est quoi ?

Un plan de taggage est un document indispensable. Il vous permet d’exploiter au mieux votre solution de webanalytics et de suivre les comportements de votre audience. Il est la retranscription technique de vos besoins en tracking. Vous l’utilisez pour définir la bonne manière d’implémenter votre outil dans votre source mais aussi pour identifier les données pertinentes pour surveiller votre performance.

Qu’est-ce qu’un plan de taggage ?

Suivre le trafic de son site web et analyser le comportement de ses audiences est une nécessité pour tous.

Qui peut en effet se passer des indicateurs de performance, les fameux KPI ? L’analytics permet d’objectiver vos prises de décision en les faisant reposer sur des données établies.

Qui sont vos utilisateurs ? D’où viennent-ils au moment de se connecter à vos pages ? Consultent-ils la page de présentation de l’entreprise ? Quelle est l’utilisation de votre nouvelle fonctionnalité de chatbot ? Quelles sont les zones les plus génératrices d’interactions ou de chiffre d’affaires ?

Toutes ces questions trouveront une réponse avec l’analyse des données d’audience. Et c’est là qu’intervient le plan de tagguage.

On l’appelle plan de taggage, plan de marquage, plan de tracking.

Tous ces termes regroupent une même réalité : un document créé en amont du balisage de votre site web. Il vous permet :

  • de formaliser vos besoins en termes de tracking dans l’optique de mesurer des indicateurs spécifiques de performance (KPI) pré-définis ;
  • de définir l’organisation et la manière d’implémenter votre solution analytics (Google Analytics par exemple) dans le code source de votre site web en tenant compte des spécificités de son architecture.

Concrètement, il prend souvent la forme d’un fichier Excel.

Pourquoi définir un plan de taggage ?

Les avantages attendus d’un plan de taggage sont réels. Ce document est un must-have pour toute entreprise souhaitant piloter sa performance.

  • Il vous permet d’exploiter au mieux le potentiel de votre outil de webanalytics et d’améliorer la qualité de votre mesure d’audience. Vous ne vous contenterez plus des indicateurs génériques par défaut. Vous mesurerez des métriques spécifiques et adaptés à votre activité.
  • Vous allez pouvoir suivre la navigation et les faits et gestes de votre audience. Ont-ils cliqué sur le bouton de validation de la commande ? Quels moyens de paiement ont-ils choisi ? Vous en déduirez des renseignements pour comprendre pourquoi la transaction a été abandonnée en cours de route.
  • Le plan de marquage vous permet aussi de réfléchir sur la durée à la pertinence de vos indicateurs. Vous identifierez plus efficacement les données dont vous avez besoin. Ni trop (au risque d’être noyé dans une masse d’indicateurs non pertinents) ni trop peu (au risque d’une mesure d’audience superficielle). Juste ce dont vous avez besoin.
  • Au final, le plan de taggage est un guide ultime et indispensable pour la personne en charge du tracking.

Comment réaliser un plan de taggage ?

Définir vos objectifs business, formaliser dans un document votre plan de taggage, exécuter le plan sur votre site web, configurer votre solution analytics… On vous dit tout sur ces étapes incontournables que vous allez prendre en charge.

Définissez vos objectifs business

A la base d’un plan de taggage, il y a votre stratégie business. Cette stratégie doit vous amener à assigner notamment à votre site web et votre application mobile des objectifs :

  • réaliser des campagnes web de type Facebook Ads, Google Ads ;
  • Animer 3 ou 4 formulaires de langing pages ;
  • etc.

Vos objectifs web pourraient ainsi consister par exemple à recruter 50 clients par mois.

Ils devront être traduits dans des KPI objectifs et mesurables.

Réalisez un plan de taggage, configurez la solution analytics

Vous êtes paré. Maintenant, vous allez réaliser les étapes suivantes :

  • Reconstituer l’arborescence complète de votre site web (catégories de produits, groupes de pages…) ;
  • formaliser le plan de taggage. Le document retranscrira notamment : 1°) les objectifs analytics ; 2°) les évènements à mesurer ; 3°) les informations à collecter ; 4°) les configurations à faire au niveau de l’outil de webanalytics.
  • Travailler sur des catégories de pages. Cela fera souvent plus sens que sur des pages en particulier.
  • Réaliser un travail de taggage du site. Cela impliquera notamment de tracker correctement vos formulaires de landing pages.
  • S’assurer que le taggage des campagnes comporte des paramètres UTM. Vous voulez pouvoir attribuer vos sources de trafic.
  • Configurer correctement votre solution Analytics. Dans le cas de Google Analytics, cela impliquera par exemple d’activer Google Ads pour récupérer certaines données, définir le taux de rebond et les pratiques mesurées en termes de scrolling des pages.

Utilisez une solution de tag management

Votre site devient de plus en plus complexe. Il embarque d’ailleurs de nombreux plugins et modules fournis par des acteurs tiers auprès desquels vous envoyez des données.

  • Fournisseurs de solutions analytics ;
  • Plateformes publicitaires ;
  • Fournisseurs de modules (solution d’A/B testing ; outils d’enquêtes satisfaction ; réseaux sociaux…).

La solution ? Utiliser une solution de tag management, Google Tag Manager par exemple. Vous n’aurez ainsi pas à recopier vous-même le tag de ces acteurs directement dans le code source du site. Les avantages sont réels :

  • Assurer une gestion centralisée de tous les tags du site, gérer le déploiement des balises et scripts selon des règles que vous pré-définissez ;
  • Limiter l’impact des tags sur le temps de chargement de vos pages web. Les tags sont en effet lancés de manière asynchrone.
  • Maîtriser votre conformité RGPD. Typiquement, vous supprimerez les outils de tracking dont vous n’avez plus besoin et éviterez ainsi les collectes de données inutiles.
  • Simplifier la gestion de vos cookies et notamment l’implémentation d’outils de gestions de cookies tels que celui proposé par Axeptio. D’autant plus indispensable que vos cookies analytics seront souvent soumis au consentement préalable de votre audience.

Auditez ponctuellement votre plan de tagguage

Le plan de taggage reflète des besoins en tracking à un moment donné. Et vos objectifs évolueront certainement. Par conséquent, pensez à opérer une revue du plan taggage, par exemple tous les 6 mois ou tous les ans.

De plus, si vous refondez votre site web, vous partirez sur un nouveau plan de taggage.

Conclusion : faut-il sous-traiter la réalisation du plan de taggage ?

Sous-traiter cette démarche est certainement préférable.

La réalisation du plan de taggage nécessite en effet une connaissance pointue du fonctionnement de l’outil de webanalytics, mais aussi des techniques de webmarketing, des langages web et des CMS utilisés sur le marché.

Externaliser cette démarche vous permet donc de vous appuyer sur une ressource externe experte et de vous concentrer sur votre expertise cœur de business.

Share on social media: 

Ne partez pas si vite ... 

Les murs porteurs ...

Une question revient de plus en plus du côté des entreprises désireuses de trouver une astuce aux contraintes posées par la réglementation sur les Cookies associé à la notion de consentement empruntée au RGPD : peut-on imposer un choix à l’internaute lors de son passage sur un site web ? « Êtes-vous oui ou non d’accord pour que nous déposions un cookie sur votre machine ? Répondez ou partez. »

Lire la suite

Après la France, l'Italie va publier ses nouvelles règles pour les cookies !

En Italie, la consultation publique lancée par le régulateur étant achevée, on attend que le Garante publie ses nouvelles lignes directrices sur les cookies. Si vous vous intéressez à ce marché, c’est le moment de vous préparer à l’application des nouvelles règles. Configuration de la bannière, cookies de mesure d’audience, consentement granulaires, cookies walls…

Lire la suite

Consent Wall et Cookie Wall

Il y a 20 ans je mettais en ligne mon premier site internet. J'avais imbriqué sans tout bien comprendre des balises <table>, <tr>, <td> et intégré des images tirées d'un CD-ROM que j'avais reçu en cadeau avec mon magazine d'informatique. J'avais fini par comprendre comment me connecter à l'espace FTP inclus dans mon abonnement 56k et avec l'ancestral Fetch j'avais pu y déposer mes fichiers. Mon site était en ligne, accessible par le monde entier, sans authentification, sans barrière, ni bannière.

Lire la suite

Le mieux pour ne rien louper,
c'est surement notre super newsletter !

Un digest, 2 fois par mois, avec toutes les infos essentielles
sur la privacy et le permission marketing. Deal ? 
Dans ce contexte, nous utiliserons uniquement votre adresse email.
Notre routeur email  (Hubspot) aura accès à cette information.
Vous pourrez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désinscription présents dans chacun de nos e-mails.