Back to Blog

Voici pourquoi il vous faut un preference center

Maxime JAILLET

Pourquoi installer un Preference Center sur votre site web ? Il permet à vos utilisateurs de modifier les paramètres de confidentialité de leurs données. C’est le moment de proposer cette confidentialité pour rendre service à vos visiteurs. Les avantages sont nombreux, tant pour réduire le risque de réclamations que pour améliorer votre image et vos revenus. C’est notre product news du jour.

Le Preference Center, qu’est-ce que c’est ?

Un Preference Center (ou centre de gestion des préférences, ou tableau de bord) est une interface visuelle. Elle permet à vos utilisateurs de gérer des paramètres associés à leur confidentialité ou aux emailing auxquelles ils sont abonnés.

Disponibles à tout moment, ces preferences center permettent à un utilisateur de faire évoluer sa relation avec votre marque.

Il peut par exemple accepter le dépôt de cookies publicitaires ou s’inscrire à votre newsletter commerciale, puis revenir ultérieurement sur ses choix.

Il existe en vérité divers types de centre de gestion des préférences. A quoi servent-ils ?

  • À suivre et paramétrer ses abonnements. L’utilisateur peut s’inscrire à certaines emailing ou newsletters et se désabonner des autres ;
  • A prendre connaissance des types de cookies déposés lors du chargement de votre site et déterminer quels types de cookies le user accepte ;
  • A choisir les finalités pour lesquelles il accepte que votre application mobile collecte sa donnée de géolocalisation.

Pourquoi proposer un preference center à vos visiteurs ?

Oui, vous avez bien lu.

Un preference center permet à vos utilisateurs de configurer des choix. Ils peuvent donc :

  • se désabonner de vos newsletters commerciales ou même éditoriales ;
  • refuser le dépôt de cookies, qu’il s’agisse de publicité, de personnalisation de contenus ou même de mesure d’audience ;
  • empêcher l’exploitation publicitaire de leurs données.

Cette perspective vous est peu réjouissante ? Le preference center est pourtant un outil incontournable d’une stratégie marketing centrée sur le client et le prospect. Il offre une solution à de nombreux problèmes :

  • Vous aviez peut-être pris la mauvaise habitude de solliciter vos prospects sans associer chaque contact à un consentement ? Le preference center sera une première brique pour collecter et gérer les consentements de votre audience ;
  • Votre infrastructure technique est éclatée entre de nombreux outils : DMP, CRM, CDP… ? Vous utilisez même plusieurs bases et outils pour vos campagnes de prospection ? Le preference center favorise une gestion centralisée des consentements. Le choix d’un internaute de ne plus recevoir d’appels commerciaux pourra être répercuté dans toutes les bases utilisées pour du phoning ;
  • Vos campagnes marketing sont un sujet de mécontentement ? Les taux de désabonnement peuvent être élevés et vous constatez des réclamations croissantes (demande d’accès aux données personnelles traitées ; suppression des données…) trouvant leur origine dans la réception d’un email commercial non sollicité ;
  • La réglementation vous oblige à donner à vos clients et prospects le contrôle sur leurs données. Dépôt de cookies, sollicitations commerciales… Toutes ces actions requièrent le consentement de l’utilisateur. Il peut dire non ; il peut dire oui puis non.

Comment fonctionne un preference center ?

Vous inscrivez certainement vos prospects sur une voire plusieurs bases de données servant à des campagnes d’e-mailing.

  • Newsletter d’un blog vous permettant de publier des actualités sur votre société ou de l’information sur les produits ;
  • Mailing commerciale servant à promouvoir vos produits et vos services.

L’un de vos abonnés se plaint de recevoir trop d’e-mails. Et en plus, ça ne l’intéresse pas. La problématique d’un marketer ancienne génération sera de retenir captif cet abonné :

  • Il peut cliquer sur un lien de désinscription au bas de chaque email. Mais cela ne concernera qu’une seule mailing parmi toutes celles auxquelles il est abonné ;
  • Il a le droit de vous adresser une réclamation. Mais ce sera compliqué. Il devra envoyer un email à vos services et démarrer un parcours du combattant pour faire comprendre ce qu’il souhaite.

Proposer un preference center, c’est au contraire entrer dans la voix du marketing choisi. Vous rendez un véritable service à vos utilisateurs en leur offrant de configurer des choix. Ils détermineront par eux-mêmes le type de sollicitation qu’ils acceptent de recevoir. Notre conseil ? Proposez un preference center riche, permettez à l’utilisateur de faire des choix fins :

  • Déterminer les canaux sur lesquels il acceptera vos sollicitations (email, téléphone, SMS, postal) ;
  • Déterminer le type de message qu’il accepte de recevoir (offres promotionnelles, infos sur les produits, actualités de l’entreprise, newsletter éditoriale…) voire les thématiques qui l’intéresse (sport, culture…) ;
  • Déterminer la fréquence de réception des messages.

Vous rendrez ce preference center disponible à tout moment et l’afficherez aux étapes pertinentes :

  • au moment de l’inscription, qu’il s’agisse de créer un compte utilisateur en ligne ou de remplir un formulaire de contact. Vous lui proposez de s’abonner à vos messages et lui permettez de choisir directement ce qui l’intéresse. Vos communications gagneront ainsi en pertinence ;
  • à tout moment sur le site. L’utilisateur doit pouvoir facilement rouvrir ce module et changer ses paramétrages. Ses goûts et ses envies changent, permettez qu’il vous les expriment.
  • Lors d’un désabonnement. Lorsqu’un utilisateur clique sur un lien de désabonnement au bas d’une mailing, certaines sociétés lui affichent un preference center. Plutôt que de le laisser se désengager totalement de votre marque, le lien reste conservé en mettant fin aux communications qui ne l’intéressent pas.

Quels sont les avantages d’un preference center ?

Fournir un preference center, c’est faire de la conformité RGPD un véritable atout de différenciation et une opportunité. L’expérience utilisateur s’enrichit de fonctionnalités techniques permettant de gérer soi-même sa relation avec votre marque.

Les atouts sont donc réels.

  • Vous améliorez la pertinence de votre ciblage et de vos communications. Mettez-vous à l’écoute de votre utilisateur et impliquez-le. Il vous indiquera les canaux et messages pertinents à lui transmettre ;
  • Votre stratégie data-driven évolue vers du smart data. Vous ne voulez pas toute la donnée mais uniquement la plus utile. Et elle vous sera fournie par la meilleure source qui soit : votre utilisateur.
  • Augmentez l’acceptation de vos campagnes. La bête noire du marketing, c’est une base truffée de fausses adresses emails ou de faux numéros de téléphone. Grâce au preference center, votre utilisateur s’inscrit volontairement à vos campagnes. En conséquence, il vous fournit ses vraies coordonnées. Il les mettra à jour également.
  • Apaisez l’insatisfaction, évitez le désabonnement total. Manifestement, vos communications manquent de pertinence. Vos emails ne sont jamais lus et vos appels agacent vos prospects. Comment faire pour éviter qu’il ne s’oppose à toute communication ? En lui fournissant un module de gestion des préférences. Mieux vaut qu’il détermine ce qui l’intéresse.
  • Vous ferez plaisir à votre DPO ou votre service conformité. La conformité RGPD n’est plus subie, elle devient un vrai atout marketing que vous utilisez dans votre stratégie de brand content.
  • Réduisez les réclamations. Votre service clients peut rapidement être saturé de réclamations de consommateurs qui veulent se désabonner des bases mais ignorent comment faire. Accompagnez-les. Vous évitez ainsi des plaintes auprès de la CNIL.
  • Travaillez vos métriques business grâce aux taux de consentement. Améliorez les taux d’opt-in, baissez le taux d’opt-out. Vous regagnerez ainsi des occasions de contact qui pourront déboucher sur du chiffre d’affaire en plus.
Comic strip - La demande en mariage

Prêt pour passer au preference center ?

Convaincu ? Prêt à basculer dans une logique de privacy-as-a-service ? Alors, n’attendez plus.

Axeptio peut vous y aider en vous proposant :

  • un module de gestion de cookies ;
  • une interface de gestion des abonnements.

Share on social media: 

Ne partez pas si vite ... 

RGPD, LPD... Deux lois pour encadrer la protection des données en Suisse

RGPD et LPD, connaissez-vous ces deux sigles ? C’est le lot quotidien des entreprises établies en Suisse. Le RGPD encadre les opérations concernant les données des citoyens établis dans l’UE. La loi fédérale LPD concerne, elle, la protection des données personnelles en Suisse. Le contexte réglementaire est en pleine mutation. Pour vous, c’est donc l’heure d’accélérer vos projets de conformité.

Lire la suite

Luxembourg – Comment la CNPD contrôle votre conformité RGPD

Connaissez-vous la Commission Nationale pour la Protection des Données (CNPD) ? Cet organe est chargé de faire respecter le RGPD au sein du Grand Duché de Luxembourg. Il privilégie actuellement l’accompagnement à la répression mais cela pourrait changer. En attendant, c’est pour vous l’occasion d’avancer sur la gestion de vos cookies. On vous dit tout.

Lire la suite

Axeptio vous présente le cookie : Zendesk

Zendesk est un outil redoutable pour gérer sa relation client. Des milliers de clients utilise cette solution éprouvée et vraiment agréable à utiliser, que ce soit pour les administrateurs que pour les clients. Derrière ce petit chat intelligent que vous voyez régulièrement en bas à droite sur les sites internet que vous visitez, se cache en réalité des fonctionnalités totalement bluffantes qui aident les entreprises à entretenir leur relation client.

Lire la suite

Le mieux pour ne rien louper,
c'est surement notre super newsletter !

Un digest, 2 fois par mois, avec toutes les infos essentielles
sur la privacy et le permission marketing. Deal ? 
Dans ce contexte, nous utiliserons uniquement votre adresse email.
Notre routeur email  (Hubspot) aura accès à cette information.
Vous pourrez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désinscription présents dans chacun de nos e-mails.