Back to Blog

Zero-Party Data, le nouveau Graal de votre stratégie marketing

Maxime JAILLET

Pour conserver une stratégie marketing pertinente pour vos clients et prospects, rien ne vaut la Zero-Party Data. Fournie directement par vos utilisateurs, elle présente une grande pertinence pour comprendre leurs attentes. Indispensable alors que la third-PartyData est, elle, en perte de vitesse. Interroger directement vos clients et vos prospects présente d’ailleurs bien des avantages. On vous dit tout, C’est notre product news du jour.

Pourquoi vous intéresser à la Zéro-Party Data ?

Depuis plusieurs années, maintenant, le secteur marketing est en pleine effervescence. La pratique consistant à enrichir ses bases avec de la third-party data, des données provenant de fournisseurs tiers, est largement remise en cause :

  • Le RGPD et les lignes directrices de la CNIL ont imposé le permission marketing, notamment pour pouvoir déposer des cookies et collecter des données d’audience. C’est la fin du soft opt-in. L’utilisateur jouera désormais un rôle actif dans la collecte de ses data par des marques.
  • Les navigateurs internet entérinent progressivement la fin des cookies tiers. Les magasins d’applications imposent de plus en plus le consentement du mobinaute pour un accès aux données. Ios 14 en est un bon exemple. Le marché pousse dans la même direction que la loi.

Pendant longtemps, les data-brokers ont été un atout must-have pour tout acteur marketing décidé à obtenir une connaissance la plus exhaustive possible de ses clients et prospects.

Cela a désormais perdu de son intérêt.

Les marques se sont donc logiquement tournées sur la valorisation de leurs propres patrimoines informationnels, à commencer par la First-Party Data :

  • les références clients ;
  • l’historique de transactions ;
  • Les données de navigation sur les sites et applications mobiles ;
  • les données liées aux programmes de fidélité.

C’est effectivement indispensable. Et pourtant, cela ne suffit pas :

  • Les cookies internes ou tiers nécessaires pour collecter les données de navigation de vos visiteurs sont eux aussi soumis au consentement préalable ;
  • La donnée first-party est d’abord et avant tout probabiliste, elle nécessite donc de faire des déductions à partir de comportements (d’achats et de navigation) passés. En ce sens, vous n’avez qu’une vision partielle des besoins et attentes, des intentions de votre cible.

En d’autres termes, avec de telles données, les marques ont une connaissance encore trop générique de leurs clients. Cela peut faire perdre en pertinence leurs campagnes marketing.

Il faut penser à autre chose et cet autre chose, c’est la Zéro-Party Data.

Qu’est-ce que la Zero-Party Data ?

La défiance croissante envers la publicité, la préoccupation renforcée pour la protection des données personnelles, le contexte de la lutte contre le Covid… tout cela invite à faire différemment.

Du marketing choisi. Être plus à l’écoute des attentes et des préoccupations de vos clients. Et tant qu’à baser vos campagnes marketing sur l’exploitation de la data, pourquoi ne pas donner au user un rôle actif et même central ?

L’expression Zéro-Party Data désigne les données fournies directement par les clients et prospects, sur une base entièrement volontaire.

Vous le faites déjà ponctuellement, votre marque dialogue de manière directe avec son audience :

  • Le centre relation clients gère les insatisfactions. Il apporte aussi des réponses rassurantes à de simples questions.
  • Votre entreprise adresse des questionnaires de satisfaction aux clients, notamment sur la qualité d’un service ou la d’une conversation téléphonique avec un conseiller.

Une direction marketing aussi peut directement solliciter les prospects. Par exemple en organisant des enquêtes de satisfaction. Ou encore en glissant des questions facultatives dans les questionnaires de participation à un jeu concours.

Interpellé en ce sens, l’utilisateur décide de livrer intentionnellement des informations très précieuses. Des données liées à la relation avec la marque ou à des intentions futures d’achats, par exemple.

Bien sûr, vous n’allez pas soumettre vos prospects à un questionnaires de cinquante pages. Il s’agit de construire une relation conversationnelle, dans la durée, et de solliciter vos utilisateurs de manière pertinente.

C’est de l’inbound marketing : on met à disposition du contenu ou des services que l’audience est libre d’utiliser ou pas.

Axeptio est exactement dans cette approche en ce qui concerne la gestion des cookies. Notre Consent Management Platform se conçoit comme une fonctionnalité qu’un éditeur met à disposition de son audience. Et parce que nous n’aimons pas forcer le choix des visiteurs, nous n’aimons pas le cookie wall.

De la même manière, vous allez ici créer des occasions de prise de parole que votre audience décidera d’utiliser ou pas.

Devenez meilleurs grâce à la Zero-Party Data

Les avantages d’utiliser ce type de données sont considérables :

  • Les données non structurées, telles que les retours clients, sont encore sous-exploitées par les entreprises. C’est donc une manière de profiter de cette manne de connaissance.
  • Vos users se sentent incontestablement plus impliqués. Ils savent que leurs données serviront à mieux personnaliser les offres qui leur sont proposées.
  • La donnée est pertinente et directement exploitable. Vous ne travaillez pas à partir de probabilités génériques ou de déductions mais d’un retour immédiat sur des besoins, un état d’esprit, un sentiment à l’égard de la marque.
  • Fini la fuite de données. Vous ne laissez pas des tiers sous-traitants collecter des données pour vous sans savoir s’ils ne les exploiteront pas par eux-mêmes.
  • En mettant un terme à la collecte de données avec un consentement implicite, vous améliorez considérablement votre conformité RGPD. Vos points de collecte sont désormais clairs et reposeront sur un consentement actif de votre audience. Vous pourrez aussi vous permettre une transparence totale sur vos pratiques.
  • La personnalisation des communications marketing devient un vrai service si le prospect/client pense qu’il joue un vrai rôle. Vous pouvez espérer un meilleur ciblage et un meilleur ROI sur vos campagnes.

Conclusion : Prêt à exploiter votre Zero-Party Data ?

La Zero-Party Data est une occasion idéale de vous lancer un marketing conversationnel et réellement vertueux.

Vos prospects et vos clients savent désormais ce que vous collectez et pourquoi vous le faites. Vous éloignez ainsi votre marque d’une logique de « boîte noire », ce qui est de nature à susciter plus de confiance et d’adhésion. Vous évitez aussi de rater la mise en conformité de votre site web.

Ils se sentent aussi plus écoutés. Ils font l’effort de répondre à vos questions, par exemple en vous indiquant s’ils sont dans une phase d’achats et pour quel produit. Cet effort doit être récompensé en prenant en compte ce retour très utile.

Alors, prêt à vous lancer ?

Share on social media: 

Ne partez pas si vite ... 

Axeptio s’est sculpté un corps sympa pour l’été grâce au sdk slim

Axeptio est ravi de sortir son sdk slim. Grâce à cette version allégée, le widget se chargera encore plus rapidement sur votre site. Vous bénéficiez ainsi d’une UX design de grande qualité sans pour autant ralentir le lancement de vos pages. Pas d’impact sur votre performance SEO non plus.

Lire la suite

Kit d’Axeptio – 3 outils must-have pour booster le taux d’acceptation de vos cookies

Besoin de booster le taux d’acceptation de vos cookies ? Pour vous, Axeptio a réfléchi à de nouvelles fonctionnalités afin d’interpeler votre audience de manière pertinente. Pas de dark pattern, rien qui ne détériore l’expérience. Il s’agit de faire comprendre à vos visiteurs le bénéfice à attendre des cookies déposés pour les rendre plus acceptables.

Lire la suite

Cookies vidéos, boutons de partages, tchats... Comment gérer le consentement contextuel ?

Le consentement contextuel pour le dépôt de cookies, vous connaissez ? Plutôt que de demander en une fois le consentement pour un ensemble de cookies, il s'agit de solliciter l'utilisateur au moment où il a besoin d'une fonctionnalité en particulier. Il sera alors invité à accepter ou non les cookies nécessaires dans ce contexte précis. Un moyen idéal pour optimiser vos taux d'opt-in.

Lire la suite

Le mieux pour ne rien louper,
c'est surement notre super newsletter !

Un digest, 2 fois par mois, avec toutes les infos essentielles
sur la privacy et le permission marketing. Deal ? 
Dans ce contexte, nous utiliserons uniquement votre adresse email.
Notre routeur email  (Hubspot) aura accès à cette information.
Vous pourrez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désinscription présents dans chacun de nos e-mails.